Oiapoque

icon
2016

raccordé

icon
7.27

hectares

icon
4 MW

solaire

+12 MW

unité thermique

icon
24 263

habitants couverts en énergie verte

icon
446

tonnes de CO2 évitées par an

overview

L’achèvement de la centrale d’Oiapoque, mise en service progressivement depuis fin octobre, permet à Voltalia d’avoir sa première centrale solaire au Brésil. Annoncée en janvier 2017, la construction de l’unité solaire de 4 MW s’ajoute au projet initial qui combine une unité thermique (12 MW mis en service en décembre 2015) et une centrale hydroélectrique (7,5 MW), dont l’achèvement est prévu en 2021. 

Pour rappel, Voltalia avait remporté en 2014 l’appel d’offres organisé pour le site isolé d’Oiapoque, une ville de 24 000 habitants non raccordée au réseau électrique national. Voltalia s’était alors distingué en étant le seul concurrent à proposer une centrale hybride (mix hydro/thermique), produisant ainsi une électricité plus propre et moins chère que celle produite par les générateurs diesel utilisés jusqu’à présent par la municipalité.

Associant trois sources d’énergie, dont deux renouvelables, cette réalisation met une fois de plus en valeur l’expertise industrielle de Voltalia ainsi que l’agilité de ses équipes.

La production de la centrale solaire sera vendue dans les mêmes conditions que le contrat de vente d’électricité sur 15 ans. Cette centrale solaire optimisera l’infrastructure existante et les coûts d’exploitation de l’usine en réduisant l’utilisation du carburant diesel pour la production d’électricité. Voltalia sera ainsi en mesure d’assurer la consommation d’électricité de la ville isolée d’Oiapoque grâce à une production d’électricité renouvelable à 90%.

overview

btn All Case Studies

Nous contacter


N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus d'informations.

btn Reach Us